Biographie

Formée à la danse classique et contemporaine puis à la notation Laban (CNSMDP, classe de Noëlle Simonet), Amandine Bajou se forme en parallèle à la composition chorégraphique (Ariam - Idf / CNSMDP / Royaumont / Christine Gérard / Myriam Gourfink).

Son travail s’appuie sur l’idée que la confrontation est la condition primordiale et indispensable à toute mise en mouvement. L’élément extérieur qui vient déstabiliser un système de perception et de pensée vient en même temps y distiller une émotion de forme variable (insidieuse, brutale) dont le mouvement est le plus direct reflet.

À ce jour, ses productions prennent différentes formes – scéniques ou performatives – parfois en collaboration avec d’autres créateurs (compositeurs, plasticiens, designers), source d’excellente friture sur la ligne de sa pensée (Débordement, Les Recluses, Objet ?), parfois en solo, alors à la recherche d’un autre type de parasitage, par le voyage (Non Retours), la contemplation ou l'observation des événements inattendus de la vie (Collision hétérogène).

Ses travaux ont reçu le soutien de la Fondation Royaumont, le Festival Archipel, la Fondation ProHelvetia, la Ville de Paris, Mains d'Œuvres, le Centre National de la Danse, le Théâtre du Marché aux Grains de Bouxwiller, l'ADC - Genève.

Actuellement, elle est aussi interprète et notatrice pour Myriam Gourfink.

Dates surlignées : activités ouvertes au public

juin 2018

  • 6
    "d'après une histoire vraie" de Christian Rizzo
  • 12
    Par/ICI: — Nadia Lauro et Zeena Parkins
  • 13 au 14
    Publications master exerce