Biographie

Né en 1935 en Estonie, Arvo Pärt fait ses études au conservatoire de Talinn avec Heino Eller.

En parallèle de ses études musicales, il est ingénieur du son et compositeur de musique pour la télévision et le cinéma estonien, activité qu’il ne cessera pas d’exercer.
En 1962, il obtient un premier prix de composition à Moscou, prélude à une alternance d’honneurs officiels et de censures provoquées par le caractère mystique de ses œuvres. Sa musique participe alors de l’esthétique du sérialisme et du collage.

Il s’arrête de composer pendant plusieurs années afin de se consacrer à l’étude de la musique chorale française et franco-flamande des XIVème, XVème et XVIème siècles.

À partir de 1976, Arvo Pärt inaugure une nouvelle démarche tournée vers l’intemporalité, son écriture devient postmoderne, en témoigne ces œuvres les plus célèbres : Für AlinaCantus in Memoriam Benjamin Britten, Fratres. Arvo Pärt appelle ce style tintinnabuli (« petites cloches » en latin).

Dans les années 80 il part s’installer à Vienne où il prend la nationalité Autrichienne avant de se fixer à Berlin-ouest. À partir de cette période Arvo Pärt privilégiera les œuvres religieuses vocales et met en musique des liturgies en allemand, anglais et russe dont Passion selon Saint Jean, 1982 ; Miserere, 1989 ; Missa brevis, 2009 ; il retravaille souvent ses œuvres, il existe de nombreuses versions et orchestrations de Fratres de 1977 à 2008.

Les œuvres d’Arvo Pärt sont jouées par de prestigieux ensembles et font l’objet de nombreuses parutions discographiques, elles suscitent l’admiration d’artistes aussi différents que le violoniste Gidon Kremer, le pianiste Keith Jarrett, les compositeurs Steve Reich et Gavin Bryars ou encore le peintre Gérard Garouste. Sa notoriété est particulièrement forte dans les pays anglo-saxons.


Plus d'infos : http://brahms.ircam.fr/arvo-pa...

Dates surlignées : activités ouvertes au public

Archives

septembre 2018

  • 10 septembre au 22 octobre
    Candidature en ligne — Master exerce

    → jusqu'au 21 octobre 2018

    En savoir plus

  • 14 septembre au 12 décembre
    Exposition "Je reste là" de Jérôme Souillot

    La chambre d'écho, ICI—CCN [entrée libre]
    → mercredis et jeudis de 14h à 18h / vendredis de 14h à 17h

    En savoir plus

  • 22
    "ad noctum" de Christian Rizzo

    Teatro Municipal de Vila do Conde, Porto (Portugal)
    — dans le cadre de Circular Performing Arts Festival à Vila do Conde (14e édition)

    En savoir plus

  • 29
    "le syndrome ian" de Christian Rizzo

    ICI—CCN Montpellier
    — dans le cadre de son ouverture de saison

    En savoir plus

  • 29
    Fêtons ensemble la nouvelle saison d'ICI—CCN !

    Musée Fabre et ICI—CCN, à partir de 12h30

    En savoir plus

octobre 2018

  • 10 au 11
    "b.c, janvier 1545, fontainebleau." de Christian Rizzo

    ICI—CCN Montpellier
    — dans le cadre de la programmation Par/ICI:

    En savoir plus

  • 18
    "ad noctum" de Christian Rizzo

    L'Arsenal, Metz

    En savoir plus

novembre 2018

  • 6 au 9
    "d'à côté" de Christian Rizzo

    Théâtre de Nîmes

    En savoir plus

  • 15 au 16
    "d'à côté" de Christian Rizzo

    L'Empreinte - Scène nationale Brive/Tulle, Tulle

    En savoir plus

  • 20
    "d'à côté" de Christian Rizzo

    Centre Culturels Municipaux de Limoges

    En savoir plus

  • 23
    "ad noctum" de Christian Rizzo

    Les Quinconces L’Espal - Scène nationale, Le Mans

    En savoir plus

  • 29 au 30
    "d'à côté" de Christian Rizzo

    Le Moulin du Roc - Scène nationale de Niort

    En savoir plus

décembre 2018

  • 5 au 8
    "d'à côté" de Christian Rizzo

    Maison de la Danse de Lyon

    En savoir plus

  • 11
    "le syndrome ian" de Christian Rizzo

    Le Rive Gauche, Saint-Étienne-du-Rouvray

    En savoir plus

  • 14
    "le syndrome ian" de Christian Rizzo

    La Passerelle, Scène nationale de Saint-Brieuc

    En savoir plus