Biographie

J'ai commencé par dérouler le tapis, un bac scientifique, des études de biologie, un boulot de recherche au CNRS sur les changements climatiques. Là, mes lunettes diffractant la réalité sont tombées, et j'ai bien dû me rendre compte que je partais à contre sens : j'avais étudié le vivant, mais je n'avais rien appris sur ma propre vie.

Des rencontres ont amené de la danse sur ma route, et mon intuition a bondi hors de ma poitrine dès ces premières expériences me criant de recommencer, de continuer. Je vous parle ici de la période où j'ai été le plus extraordinairement confiant dans mes choix.

Une année de conservatoire à Grenoble plus tard, poursuivie par deux années au CNDC d'Angers, me voilà tout frais, à 29 ans, pour une nouvelle tentative.

Le passage dans cette école m'a totalement ré-ouvert sur des champs d'exploration infinis : le corps, la poésie, le temps ; mon corps, ma poésie, mon temps.
Après quelques doutes, quelques errements et quelques voyages, j'ai poursuivi ma formation de danseur en me nourrissant de diverses pratiques, et j'ai rejoint plusieurs projets professionnels : le collectif XXY (Finale Deluxe), la compagnie KHAM (Akalika 7), Bouba Landrille Tchouda et la compagnie MALKA (Têtes d'affiche), Les Corps Parlants (projet Kathy Acker) et plus récemment Christian Rizzo sur sa création 2017 (d'à côté).

Un prochain chapitre pourrait bientôt s'écrire pour déployer mes propres envies, recherches et intuitions chorégraphiques, ce qui finit bien par arriver à tout élan sauvage de curiosité.

Dates surlignées : activités ouvertes au public

Archives

septembre 2018

  • 29
    "le syndrome ian" de Christian Rizzo

    ICI—CCN Montpellier Occitanie

    En savoir plus