Biographie

Hamdi Dridi a commencé la danse à Tunis comme danseur hip hop. Il danse sur les toits, les quais du tram, dans les mariages, les maisons de jeunes, dans son quartier populaire nommé « le mont rouge » : puis au sein de la Cie Sybel Ballet Théâtre dirigée par Syhem Belkhodja où il rencontre Hervé Robbe, Pedro Pauwels, Hafiz Dhaou, Aicha M'Barek, avant de découvrir l'univers de Maguy Marin en 2010 alors en résidence à Tunis. Il se forge auprès d'elle, dans le contexte de la formation de l'interprète à l’auteur au CCN Rillieux-La-Pape entre 2010 et 2011. Il aborde la musique, la danse et le jeu en théâtre en parallèle d’un cursus théorique pour devenir diplômé en Licence Professionnel Activités Culturelles et Artistiques, domaine arts lettres, langues.

Puis, retour aux sources, à Tunis, pour mettre au travail la question de l'identité entre 2011 et 2013. Il crée le solo EGALE, qui expose sa crainte d'artiste, de jeune tunisien, de la catégorisation et l'interprétation politique, religieuse, sociale. En 2012 il danse et collabore dans la pièce AND SO & ALORS du chorégraphe Seifeddine Manai, Cie Brotha From Another Motha, exprimant les enjeux et les conséquences de la révolution tunisienne, ses impacts sur le corps. Il intègre ensuite le CNDC Angers en 2013. Il étudie à la fois les répertoires, les techniques et l'histoire de la danse post moderne américaine, tout en ayant un programme de composition et décomposition sur des œuvres actuelles et l’objectif de création d’un solo. Sensible à la musicalité de la voix parlée, le texte a une place particulière dans sa recherche corporelle. À travers celle-ci, il tente d’apprivoiser le corps pour en tirer une qualité de résistance entre le geste et le sens.

Il crée le solo TU MEUR(S) DE TERRE, en hommage à son père, le peintre en bâtiment qui décède en 2014. Hamdi Dridi découvre la valeur du geste de l’ouvrier en danse, qui devient récurrent dans ses intentions chorégraphiques. Par l'intermédiaire de William Petit, chorégraphe de la Fabrik Nomade, qui l'accompagne dans sa démarche depuis 2011, il rencontre avec ce solo, Emmanuel Serafini — directeur du festival des Hivernales d'Avignon, qui le programme dans le cadre des Hiverôclites. Il y obtient le premier prix. Emio Grecco — co-directeur du BNM, alors président du jury, remarque son travail et décide de le soutenir durablement. (Accueil résidence et coproduction par le BNM — Marseille 2017/2018/2019). Etre nomade en tant qu’artiste, chorégraphe en poursuivant ses études. Il intègre l’espace de recherche et de formation au sein du Master EXERCE à ICI-CCN de Montpellier 2015- 2017 direction Christian Rizzo. Il affine son écriture et ses choix, à travers des collaborations avec des artistes plasticiens, danseurs et compositeurs. Il ouvre une recherche vers la fabrication d’une danse sonore, qu'il situe à la fois dans l’espace du théâtre, comme vers des espaces in situ, dans le champ chorégraphique comme vers des formes performatives.

Hamdi reste actif sur les scènes françaises, européennes et du Maghreb, en mettant au travail sa vision de l'artiste ouvrier. Il tourne le solo TU MEUR(S) DE TERRE, le projet I LISTEN (YOU) SEE, créé en 2019 et met en chantier la prochaine pièce ACTE & SUEURS qui sera créé en 2020.


Plus d'infos : https://vimeo.com/user47399457

Dates surlignées : activités ouvertes au public

Archives

septembre 2019

  • 21 au 22
    Visites d'ICI—CCN

    Journées du patrimoine.
    ICI—CCN → [entrée libre]

octobre 2019

  • 3 au 6
    "une maison" de Christian Rizzo

    Mercat de les Flors – Casa de la Dansa, Barcelone (Espagne)

    En savoir plus

  • 5
    Fêtons ensemble la nouvelle saison d'ICI—CCN !

    ICI—CCN
    → à partir de 16h

novembre 2019

  • 6 au 7
    "d'à côté" de Christian Rizzo

    Nouvelle Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise

    En savoir plus

  • 8
    "comme crâne, comme culte." de Christian Rizzo

    Théâtre Louis Aragon - Tremblay-en-France

    En savoir plus

  • 14 au 15
    "d'à côté" de Christian Rizzo

    Le Théâtre de Rungis

    En savoir plus