Biographie

Démarche artistique : Leonardo Montecchia conçoit la danse comme un outil de pensée. Chacune de ses créations pourrait être vue comme une photographie, un arrêt sur image d’un vécu en mouvement.
Le chorégraphe aime explorer de nouveaux chemins. Son double parcours de danseur et comédien l’amène bien souvent à mêler texte, jeu d’acteur et danse dans ses créations. L’humour est un de ses ressorts favoris pour traiter de la gravité.

Parcours : Après une formation et un parcours de comédien et danseur à Buenos Aires - Argentine, Leonardo Montecchia s’installe en France en 1998, grâce à une bourse de la Fondation Antorchas et de l’Ambassade de France en Argentine. Cette bourse lui permet d’obtenir une Licence en Arts du Spectacle option danse à l’université Paris 8. Puis il continue sa formation auprès de Mathilde Monnier, dans le cadre de la Formation Professionnelle du Centre Chorégraphique de Montpellier en 2001. Parallèlement, il travaille avec différentes compagnies à Londres, Zurich et Turin. Il entame son parcours de chorégraphe par la composition de deux créations : La Cravate (2001) et duO2 (2002). 

En 2004, il crée la Compagnie de la Mentira au sein de laquelle il compose plusieurs pièces où danse et texte s’entremêlent : Le MenSonge (2003), Potosi, la montagne d’argent (2005), Intimidité (2006), Patetico (2006), French Kiss (2007), Tout va bien et Entrelacés (2008), Le Nombril (2010), Tango Paradoxe (2011), Tout Terrain (2014), In-Utile (2016).

En 2005, à Montpellier, il crée le concept des "Hors Lits", performances en appartement permettant expérimentations et rencontres avec le public dans une grande proximité. Depuis les "Hors Lits" se sont installés en 35 villes en France et à l’étranger.

En 2008, il suit le programme « Transforme » dirigé par Myriam Gourfink, à la Fondation Royaumont, qui lui permet d’entamer une démarche de recherche sur la notion d’écriture chorégraphique.

Parallèlement à son parcours de danseur et de chorégraphe, Leonardo Montecchia enseigne la composition chorégraphique et le Tango-contact, en donnant des stages en Europe et Amérique latine. Il anime également de nombreux ateliers de danse auprès de divers publics amateurs – personnes âgées, personnes handicapées, adolescents, étudiants, ou scolaires – et s’attache à valoriser le potentiel de chaque individu et à le guider par l’expérience du mouvement, vers la découverte et le ressenti d’un autre corps possible.

En 2015/16 il est artiste en résidence à l’Université de Montpellier, dans ce cadre il réalise la création du parcours chorégraphique In-Utile.

Actuellement il travaille en tant que chorégraphe, metteur en scène et pédagogue pour la Compagnie de la Mentira ; comme chorégraphe, interprète et enseignant pour plusieurs compagnies, et institutions en France et à l’étranger.

Dates surlignées : activités ouvertes au public

juin 2017

  • 13
    "d'après une histoire vraie" de Christian Rizzo
  • 13 au 14
    Publications

juillet 2017

  • 31
    "ad noctum" de Christian Rizzo

    ImPulsTanz - Vienna International Dance Festival, Vienne (Autriche)

    En savoir plus

août 2017

  • 2
    "ad noctum" de Christian Rizzo

    ImPulsTanz - Vienna International Dance Festival, Vienne (Autriche)

    En savoir plus

  • 24 au 26
    "le syndrome ian" de Christian Rizzo

    Singapore International Festival of Arts, Singapour (République de Singapour)

    En savoir plus

septembre 2017

  • 15
    "le syndrome ian" de Christian Rizzo

    Teatro Municipal do Porto (Portugal)

    En savoir plus