Biographie

Née en 1977. Vit à Paris.

Après des études de photographie, d’art et de critique d’art aux États-Unis et en France, la pratique de Marcelline Delbecq s’est peu à peu éloignée de l’image en tant que telle pour se concentrer sur la potentialité cinématographique, voire photographique, de l’écriture. Son utilisation du récit et de la voix, a élaboré un univers narratif mis en mots pour convoquer un ensemble d’images mentales oscillant entre documentaire et fiction, passé et présent. Dans ses installations sonores, publications et lectures en public, les mots mettent en jeux la question du regard en devenant à leur propre tour des images. 

Elle considère l'exposition Silence trompeur, réalisée avec Bertrand Schefer (Fondation Ricard, janvier-mars 2015), comme étant sa dernière. Elle se consacre désormais essentiellement à l'écriture et au spectacle vivant, ainsi qu'à l'enseignement à l'École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles et au Paris College of Art. 

Après avoir collaboré avec le chorégraphe Rémy Héritier sur le projet Here, Then, elle prépare actuellement un film d'images fixes.


Quelques lieux d'expositions et de lectures : Palais de Tokyo, Fondation Ricard, Fondation Cartier, Musée de l'Oragangerie, Kadist Art Foundation, Galerie Xippas, Centre Pompidou, Musée du Louvre - Paris ; Centre Pompidou - Metz ; CCS Bard, Dispatch, Art in General, e-flux, School of Visual Arts - New York ; Johan Koenig Gallery, Chert Gallery - Berlin; Malmö Konstmuseum – Malmö ; Fri Art - Fribourg; Mudam – Luxemburg ; Beirut Art Center - Beyrouth.

Publications :
. Oublier, voir ed. Manuella et Fondation Cartier, septembre 2015
. Camera, ed. Manucius, mai 2015
. Silence trompeur
, ed. Manuella, 2015
. West I-VIII, ed. Le Gac Press, 2013
. Landscapes/Blackou
t, Marina Gadonneix et Marcelline Delbecq, ed. RVB Books, 2011
. Pareidolie, ed. Frac Aquitaine/Mix, 2011
. Un battement de cil
s, éditions Centre Pompidou-Metz (livre d’artiste), 2009

Textes en revues :
. Camera
(extraits), Chimères, février 2017
. Immédiatement le temps pourrait partir dans n’importe quel sens
, Trafic 100, P.O.L, décembre 2016
. Never, Ever,
Mémoire Universelle III, novembre 2016 - Revoir Hotel Monterey, Trafic 97, P.O.L, mars 2016 - Cette obscure clarté, Trafic 94, P.O.L, été 2015
. Eux qui nous regardent
, Mémoire Universelle 2 (Manimalisme), décembre 2014
. D’un lac, les océans
, revue Initiales M.D. (Marguerite Duras), ENSBA Lyon/Presses du Réel, janvier 2014
. … poudre aux yeux, alibi (…smoke and mirrors, alibi) Trafic 88, hiver 2013, éditions P.O.L
. Evidences, Les Inrockuptibles, hors série Edward Hopper, octobre 2012
. Répertoire
, revue Volume 2, What you see is what you hear, 2011
. Des impressions, des ombres
, Trafic 72, P.O.L, hiver 2009
. Worst Case Scenario (Matthew Brannon)
, Roven #2, éditions Presses du Réel, 2009
. Glimpses
, The Mock and other superstitions, éditions Form Content, Londres
. Brumes
, Roven #1, éditions Presses du Réel, 2009
. Cantata, Mouvement, Novembre 2007
. Visions
, Encens, Février 2007
. Glimpses (Lou Reed)
, Cahiers du Refuge, n°147, Centre National de la Poésie, Marseille
. Legend, J’aime beaucoup ce que vous faites, Paris, 2006

Dates surlignées : activités ouvertes au public

juin 2017

  • 13
    "d'après une histoire vraie" de Christian Rizzo
  • 13 au 14
    Publications

juillet 2017

  • 31
    "ad noctum" de Christian Rizzo

    ImPulsTanz - Vienna International Dance Festival, Vienne (Autriche)

    En savoir plus

août 2017

  • 2
    "ad noctum" de Christian Rizzo

    ImPulsTanz - Vienna International Dance Festival, Vienne (Autriche)

    En savoir plus

  • 24 au 26
    "le syndrome ian" de Christian Rizzo

    Singapore International Festival of Arts, Singapour (République de Singapour)

    En savoir plus

septembre 2017

  • 15
    "le syndrome ian" de Christian Rizzo

    Teatro Municipal do Porto (Portugal)

    En savoir plus