Biographie

Puce Moment : c’est le nom, d’une séduisante étrangeté, qu’ont adopté Nicolas Devos et Pénélope Michel – tous deux également membres du turbulent trio Cercueil – pour leur autre aventure musicale. Ce nom si particulier reprend le titre d’un splendide court métrage réalisé par Kenneth Anger en 1949, seule trace d’un long métrage que l’auteur d’Hollywood Babylon voulait consacrer aux actrices et flapper girls des années folles. Au-delà du clin d’œil raffiné, la référence au dandy séminal du cinéma underground américain souligne le caractère résolument expérimental et transversal du projet que développent ensemble les deux jeunes gens.

Plus qu’un groupe au sens strict du terme, Puce Moment est conçu par ses deux instigateurs comme un laboratoire artistique situé à la jonction de plusieurs disciplines : la musique bien sûr, mais aussi la vidéo, le cinéma ou encore le spectacle vivant. En activité depuis 2006, le binôme s’était jusqu’à présent manifesté uniquement en live, donnant des concerts et accompagnant des performances ou projections (signalons notamment un ciné-concert sur le Eraserhead de Lynch). Plus récemment, entre octobre et décembre 2012, Puce Moment a pris part à un laboratoire de création interdisciplinaire animé par Christian Rizzo et composé la musique de la nouvelle pièce du stakhanoviste chorégraphe, De quoi tenir jusqu’à l’ombre.

Paraît aujourd’hui le premier album de Puce Moment, simplement intitulé Puce Moment, sur le label parisien Tsunami Addiction, qui s’est fait une spécialité des musiques synthétiques obliques. Disons-le tout net : ce coup d’essai est un coup de maître. En neuf morceaux d’une extrême densité, dont seule une écoute au casque libère tous les sortilèges, se découvre un territoire ardemment énigmatique – un territoire fourmillant de détails et de nuances vers lequel, irrésistiblement happé, l’on ne cesse de revenir.

Au cours de cette captivante traversée, l’on pense parfois aux disques du label Touch, à Labradford et Pan American, à un Suicide sous Tranxène, à Throbbing Gristle ou, plus encore, à Chris & Cosey, autre duo d’explorateurs de l’espace sonore, et quand, dans une brume de nappes bourdonnantes et de guitares lancinantes, s’élève le chant spectral de Pénélope Michel, l’on ne peut s’empêcher de penser à Nico – et pourquoi s’en empêcherait-on lorsque la comparaison, ô combien flatteuse, s’impose avec une telle évidence ? L’album ne saurait toutefois se réduire à la somme de ses possibles influences. Flottant entre kosmische musik et pop atmosphérique, rock industriel et musique sérielle, il échappe à toute catégorie prédéfinie et met tout du long l’auditeur en état de complète apesanteur.

— Jérôme Provençal

Dates surlignées : activités ouvertes au public

juin 2017

  • 13
    "d'après une histoire vraie" de Christian Rizzo
  • 13 au 14
    Publications

juillet 2017

  • 31
    "ad noctum" de Christian Rizzo

    ImPulsTanz - Vienna International Dance Festival, Vienne (Autriche)

    En savoir plus

août 2017

  • 2
    "ad noctum" de Christian Rizzo

    ImPulsTanz - Vienna International Dance Festival, Vienne (Autriche)

    En savoir plus

  • 24 au 26
    "le syndrome ian" de Christian Rizzo

    Singapore International Festival of Arts, Singapour (République de Singapour)

    En savoir plus

septembre 2017

  • 15
    "le syndrome ian" de Christian Rizzo

    Teatro Municipal do Porto (Portugal)

    En savoir plus