Biographie

Roberto Martínez est diplômé des Beaux-Arts à l’Université du Pays Basque à Bilbao. Il découvre la danse contemporaine avec la chorégraphe Idoia Zabaleta, prolonge cette première approche à l’issue de ses études au Centro Andaluz de Danza de Sevilla (CAD) puis élargit son champ chorégraphique au Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse (CDC). 

Son travail personnel est axé sur les « performing arts », explorant particulièrement les associations entre danse, sculpture, dessin, peinture, installations, costumes, son et vidéo. Il est également toujours en lien étroit avec le musicien Pablo Pena, en charge de l’écriture et de l’interprétation de la musique de ses pièces. 

Parmi ces pièces remarquées figurent El pintor y la modelo, un autoportrait débuté en 2007, qu’il performera tout au long de sa vie et Me, the son une pièce performée avec ses parents.

Il était membre du collectif Mopa à Séville, il a collaboré en tant que danseur et scénographe pour l’opéra Todos Caníbales avec le compositeur Fran MM Cabeza de Vaca à Madrid et il a réalisé les costumes pour la Parade Monstre, un projet déambulatoire en écho aux vitrines de noël des Galeries Lafayette à Paris, en collaboration avec l’artiste russe Andrey Bartenev et le coiffeur français Charlie le Mindu.

Il a travaillé en tant que performeur avec des chorégraphes, tels qu’Abraham Hurtado, Francisco Camacho, Mie Coquempot, Pauline Simon, Aitana Cordero, Ola Maciejewska et Christian Rizzo.

Dates surlignées : activités ouvertes au public

Archives

juin 2020

  • 9 au 11
    Publications M1 — Master exerce
  • 15
    "100% polyester, objet dansant n° (à définir)" de Christian Rizzo
  • 20
    "100% polyester, objet dansant n° (à définir)" de Christian Rizzo

juillet 2020

  • 2
    "d'après une histoire vraie" de Christian Rizzo

    Corum, Montpellier
    — dans le cadre du Festival Montpellier Danse 2020

    En savoir plus