Vania Vaneau

Id Vabia Vaneaucouleura Jean Rochereau
© Jean Rochereau

Vania Vaneau

— Matière
Ma recherche chorégraphique est fortement liée à un travail plastique de fabrication et manipulation de matières, costumes, masques, toiles et tissus divers, que je considère, sur scène, comme acteurs à part entière. Pour moi, le moteur de la physicalité se trouve dans le rapport sensoriel et perceptif avec l’environnement et les éléments plastiques. Ce rapport permet de passer des corps/matériaux/ matières à la mémoire et l’imagination, et ouvre des passages du concret à l’abstrait, du réel au fictif, de la machine au rêve.

— Corps
Je m’intéresse au fonctionnement psychique et physique du corps humain, au contexte naturel et culturel dans lequel il évolue, comme de multiples strates qui le composent. Entre rites, passages et métamorphoses, je recherche une forme d’archéologie corporelle, une façon de déplier et déployer toutes les facettes du corps. Ce dialogue entre organique et plastique crée un rapport animiste où le danseur/l’acteur n’est pas systématiquement moteur et au centre de l’action, mais où l’entour, l’environnement peut devenir central.

— Processus de création
Ma recherche étant liée aux matières, mon processus de création commence souvent par l’accumulation de matériaux et objets de tous types, ce qui constitue une sorte de bibliothèque, un vocabulaire préalable à partir duquel s’entame un dialogue avec la recherche sur le mouvement. En parallèle, j’expérimente certaines pratiques, a priori dans des domaines sans rapport avec la danse mais qui concernent directement les thématiques et les questionnements que je souhaite aborder.

Vania Vaneau est soutenue dans le cadre du programme Creative Crossroad, Life Long Burning, financé par l’Union Européenne.

highlighted dates: public open activities

Archives

July 2020

  • 2
    "d'après une histoire vraie" by Christian Rizzo