Dates surlignées : activités ouvertes au public

mars 2017

  • 16 mars au 6 avril
    Exposition — Vincent Dupont

    ICI—CCN [entrée libre]

    En savoir plus

  • 20 au 30
    Résidence Par/ICI: Marco Berrettini

    ICI—CCN

    En savoir plus

  • 24 au 25
    "ad noctum" de Christian Rizzo

    Le Pavillon Noir, Aix-en-Provence

    En savoir plus

  • 29
    "ad noctum" de Christian Rizzo

    De Warande, Turnhout (Belgique)

    En savoir plus

  • 30
    Par/ICI: Marco Berrettini

    Body World Trip, ICI—CCN → 19h

    En savoir plus

  • 31
    "ad noctum" de Christian Rizzo

    cultuurcentrum Hasselt (Belgique)

    En savoir plus

avril 2017

  • 1 au 6
    Exposition — Vincent Dupont

    ICI—CCN [entrée libre]

    En savoir plus

  • 1 au 15
    Résidence Par/ICI: Mithkal Alzghair

    (dans le cadre du Par/ICI: d'Aurélie Charon)
    ICI—CCN

    En savoir plus

  • 2
    "sakınan göze çop batar" de Christian Rizzo

    Théâtre Anne de Bretagne, Vannes

    En savoir plus

  • 6
    "d'après une histoire vraie" de Christian Rizzo

    La Faïencerie, Théâtre Creil Chambly

    En savoir plus

  • 10 au 14
    Workshop avec Vincent Dupont

    ICI—CCN → 10h à 17h [amateurs avancés et professionnels]

    En savoir plus

  • 19
    Le club de danse : Mithkal Alzghair

    ICI—CCN → 19h à 21h [tous publics]

  • 20
    Par/ICI: Aurélie Charon

    Transaction de Mithkal Alzghair, ICI—CCN → 19H

    En savoir plus

  • 21
    Par/ICI: Aurélie Charon

    RADIO Live, ICI—CCN → 20h

    En savoir plus

  • 26 au 28
    "le syndrome ian" de Christian Rizzo

    Théâtre de Chaillot, Paris
    — dans le cadre de "Hors les murs" du Théâtre de la ville

    En savoir plus

  • 27 au 30
    Workshop — Body Weather avec Christine Quoiraud

    Théâtre la Vignette → 10h à 16h [danseurs professionnels]

    En savoir plus

mai 2017

  • 2 au 5
    Pratique du matin/exerce avec Brigitte Chataignier

    ICI—CCN → 10h à 12h [danseurs professionnels]

    En savoir plus

  • 4 au 5
    "ad noctum" de Christian Rizzo

    Pôle Sud – Théâtre Hautepierre, Strasbourg

    En savoir plus

  • 11
    Le club de danse : I-Fang Lin

    ICI—CCN → 19h à 21h [tous publics]

  • 13
    Transmission de répertoire

    Conservatoire de Montpellier / Julie Guibert : ad noctum de Christian Rizzo
    Opéra Comédie → 15h et 19h [entrée libre]

    En savoir plus

  • 16
    Sujets — Soirée avec exerce : Caty Olive

    ICI—CCN → 18h à 21h [entrée libre]

  • 19
    "sakınan göze çop batar" de Christian Rizzo

    Théâtre Municipal de Bastia

    En savoir plus

  • 22
    "sakınan göze çop batar" de Christian Rizzo

    Espace Diamant, Ajaccio

    En savoir plus

  • 22 au 25
    Publications

    Présentation publique des travaux des étudiants de 2nde année du master exerce
    ICI—CCN → 19h [entrée libre]

    En savoir plus

juin 2017

  • 12 au 17
    "d'après une histoire vraie" de Christian Rizzo

    Israel Festival, Jérusalem (Israël)

    En savoir plus

  • 13
    Publications

    Présentation publique des travaux des étudiants en 1ère année du master exerce.
    ICI—CCN → 19h [entrée libre]

    En savoir plus

Biographie

Vincent Dupont

Vincent Dupont a une formation de comédien. Ses premières rencontres avec la danse furent avec les chorégraphes Thierry Thieû Niang et Georges Appaix. Puis il participe aux créations de Boris Charmatz : Herses, une lente introduction et Con forts fleuve. D’autres collaborations se feront dans le milieu du cinéma, notamment avec Claire Denis.

En 2001, il signe sa première chorégraphie : Jachères improvisations, inspirée d’une photo d’une installation du plasticien Stan Douglas, qui questionne le réel en travaillant sur des notions de rapprochement et d’éloignement tant visuelles que sonores. Dès lors, tout en continuant à participer aux travaux d’autres artistes (Hubert Colas, Olivia Grandville), Vincent Dupont mène  un travail à la croisée de plusieurs médiums qui déplace les définitions attendues de l’art chorégraphique. Ses créations se posent comme expériences, questions adressées à la perception du spectateur.

Avec [dikrömatik], Vincent Dupont concentre son travail sur des matériaux qui contournent l’équilibre sensoriel des spectateurs. Il renouvelle ses collaborations avec Yves Godin et Thierry Balasse pour créer une représentation du vertige, d’un trouble immédiat de la perception.

En octobre 2005, aux Laboratoires d’Aubervilliers, il crée Hauts Cris (miniature) qui lui permet d’inscrire le corps comme catalyseur de l’espace et du son pour révéler un état intérieur lié au cri. Incantus, créé en novembre 2007 au CNDC d’Angers, travaille à une matière incantatoire qui appelle les danseurs à affirmer leurs présences et libérer le mouvement. Un appel collectif vers le plateau pour définir les enjeux de l’acte chorégraphique et lui permettre de trouver ses zones de force, ses points d’appui. La SACD a attribué à Vincent Dupont, le Prix "nouveau talent chorégraphie" pour l’année 2007.

Du désir de mettre en jeu d’une autre manière qu’au théâtre la perception des corps, il réalise, au printemps 2009, Plongée un film chorégraphique. En faisant appel à des espaces naturels ou inventés, il filme une autre présence des corps dans une chorégraphie de l’image. Souffles, créé en juin 2010 au Phénix – Scène nationale de Valenciennes dans le cadre du festival Latitudes Contemporaines, tente de révéler une image de la mort en mouvement dans une catharsis du plateau.

Avec Bine, installation performance réalisée au printemps 2011, Vincent Dupont confronte le mouvement à l’univers poétique de Charles Pennequin. L’étang suspendu, créé en août 2012 pour le festival "Entre cour et jardins" approche certaines visions qui nous constituent dans un rapport organique à la nature. En novembre 2013 il crée Air au Théâtre de Nîmes. Inspiré par un film de Jean Rouch, Air cherche sa propre transe dans un flux et reflux traversant le public et fait le pari que de cette énergie collective naisse un mouvement unique.

Stéréoscopia, sa dernière pièce, a été créée en novembre 2014 au Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape. S'appuyant sur le principe de la stéréoscopie, Vincent Dupont, met en parallèle deux chorégraphies presque semblables pour faire apparaître un nouveau rapport au mouvement.

Parallèlement, Vincent Dupont, intervient régulièrement, avec ses collaborateurs, lors de différents ateliers et stages : Grands ateliers au CCN de Tours (2009), formation Essais au CNDC d'Angers (2009 et 2010), formation Extensions au CDC de Toulouse (2012), Masterclasses au CDC-Atelier de Paris (2014 et 2015), PRÉAC et master exerce au CCN de Montpellier (2016). Des ateliers avec des scolaires, des rencontres avec le public et autres actions artistiques sont également menés régulièrement, en lien avec les représentations de la compagnie.