Présentation

Le master exerce études chorégraphiques « recherche et représentation » est réalisé en partenariat avec l’Université Paul-Valéry de Montpellier. Unique en France, cette formation supérieure dans le champ des études chorégraphiques croise recherches pratiques et théoriques du geste représenté. Le master exerce est aujourd’hui un vivier de la relève qui assure l’avenir du renouvellement des formes et des écritures.


Master exerce 2017/2018

Entrée de la 5e promotion d'étudiants-artistes-chercheurs
Arrivée de la chorégraphe DD Dorvillier, artiste chercheuse associée au master exerce

Initié en 2011 en partenariat avec l’université Paul-Valéry de Montpellier, le master exerce est depuis 2013 l’unique formation de niveau master en France accompagnant des artistes, auteurs de leur projet et recherche en danse. Il vise à accompagner le devenir d’étudiants-artistes-chercheurs par l’exploration du chorégraphique dans l’étendue de ses modalités de conception, de fabrication, de diffusion et de partage public.

À la rentrée 2016, une importante refonte du master a été engagée. Dorénavant, deux groupes d’étudiants-artistes-chercheurs, l’un en première année, l’autre en seconde année, sont simultanément au travail à ICI—CCN. En octobre 2017, un nouveau groupe de sept étudiants rejoint les cinq accueillis à l’automne précédent. Six ans après la mise en place du master, deux lignes de travail s’affirment et distinguent la formation.

— Une formation « située » au cœur du projet d’ICI—CCN et en prise directe avec une pluralité de contextes

Cette formation a pour singularité d’être partie prenante du projet déployé par Christian Rizzo au sein d’ICI — centre chorégraphique national de Montpellier. Cette présence au quotidien intégrée aux espaces du CCN, en relation avec l’activité du lieu, permet aux étudiants une relation privilégiée avec l’actualité de la création chorégraphique dans l’étendue de ses formes, adresses et questionnements.

Au-delà de ce contexte immédiat, de nombreux partenariats, projets sur le territoire régional mais aussi en France et en Europe permettent à chaque étudiant-artiste-chercheur d’expérimenter son projet par la rencontre avec une diversité de terrains (en 2016/2017, douze partenariats ont été engagés donnant lieu à dix temps publics). Enfin, c’est par porosité avec les autres champs de pensées contemporains que se dessine cette recherche située.

— Un programme accompagnant et stimulant un état de recherche

Cet état de recherche se déploie par l’expérimentation. Il remet en jeu et élargit continuellement les outils méthodologiques propres à enrichir les recherches personnelles afin d’explorer les façons dont un artiste chorégraphique travaille et recherche de nos jours. Dans cette perspective, une attention particulière est portée à la façon dont s’affectent mutuellement et s’enrichissent les méthodologies issues de la recherche universitaire et celles issues des pratiques artistiques. L’exploration des liens entre écrits et processus de création y occupe une place centrale.

Cet état de recherche requiert un état de disponibilité pour accueillir la diversité des questions et expériences du groupe exerce, pensé comme une ressource. Celui-ci est constitué des étudiants-artistes-chercheurs, de l’équipe pédagogique, des intervenants artistes et chercheurs invités.

Cet état de recherche s’adresse. Pièces, performances, mémoires, écrits, conférences, transmissions… sont autant de supports ou formats avec lesquels il s’expose en public. Il prédispose à penser la manière dont chaque étudiant-artiste-chercheur restitue et déploie la spécificité de sa recherche pendant deux ans.

DD Dorvillier
DD Dorvillier

Départ de Laurent Pichaud et arrivée de DD Dorvillier

Associé à la mise en œuvre du master dès 2009, Laurent Pichaud a grandement participé à la définition des enjeux et du programme pédagogique d’exerce patiemment établis et nourris par la figure de l’artiste-chercheur. Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de son travail d’artiste et la thèse pratique qu’il engage et sommes particulièrement heureux d’accueillir DD Dorvillier, chorégraphe américaine établie en France depuis 2011. Remarquée pour la qualité compositionnelle de ses pièces, de leurs espaces sonores et plastiques, DD Dorvillier fait de l’expérimentation pédagogique un espace à part entière de son projet d’artiste.

Dates surlignées : activités ouvertes au public

Archives

septembre 2018

  • 29
    "le syndrome ian" de Christian Rizzo

    ICI—CCN Montpellier Occitanie

    En savoir plus