Présentation

Master exerce 2018/2019

Entrée de la 6e promotion d'étudiants-artistes-chercheurs

Initié en 2011 en partenariat avec l’université Paul-Valéry de Montpellier, le master exerce est depuis 2013 l’unique formation de niveau master en France accompagnant des artistes, auteurs de leur projet et recherche en danse.

Depuis la rentrée 2016, deux groupes d’étudiants-artistes-chercheurs, l’un en première année, l’autre en deuxième année, sont simultanément au travail au sein d’ICI—CCN. En octobre 2018, un nouveau groupe de 7 personnes viendra rejoindre les 6 étudiants présents depuis un an.

Sept ans après la mise en place du master, deux lignes de travail s’affirment et dessinent le contour de la formation :

— Une formation « située » au cœur du projet d’ICI—CCN et en prise directe avec une pluralité de contextes

Cette formation a pour singularité d’être partie prenante du projet déployé par Christian Rizzo au sein d’ICI—Centre chorégraphique national de Montpellier. Cette présence au quotidien au coeur même des espaces du CCN en relation avec l’activité du lieu permet aux étudiants une relation privilégiée avec l’actualité de la création chorégraphique dans l’étendue de ses formes, adresses et questionnements.

Au-delà de ce contexte immédiat, de nombreux partenariats et projets sur le territoire régional mais aussi en France et en Europe permettent à chaque étudiant-artiste-chercheur d’expérimenter son projet par la rencontre avec une diversité de terrains : plateau de théâtre mais aussi espace paysager, muséal, milieu urbain ou bien encore établissement scolaire.

Dans cette perspective, le programme pédagogique 2018-2019 trace un arc tendu entre deux contextes, Ville Village. Le premier s’initiera à l’automne par la collaboration avec l’ENSAM (Ecole nationale supérieure d’architecture de Montpellier) autour du colloque « Architecture, Danse, Design » et par des pratiques multiples de la ville de Montpellier et de sa périphérie : dérives aux marges de la ville accompagnées par Francesco Careri, membre fondateur du collectif d’architectes Stalker, incursions sensibles et partitions à danser dans l’environnement, proposées par la chorégraphe Jennifer Monson. Le second site traversé au printemps sera l’occasion d’une mobilité collective des étudiants dans un village en Bourgogne où la chorégraphe DD Dorvillier inaugurera un studio de danse ouvert à ce qui l’entoure. La relation au paysage et la dimension archéologique d’un site seront au cœur de ce workshop.

— Un programme accompagnant et stimulant un état de recherche

Cet état de recherche se déploie par l’expérimentation. Il remet en jeu et élargit continuellement les outils méthodologiques propres à enrichir les recherches personnelles afin d’explorer les façons dont un artiste chorégraphique travaille et recherche de nos jours. Dans cette visée, une attention particulière est portée à la façon dont s’affectent mutuellement les méthodologies issues de la recherche universitaire et celles issues des pratiques artistiques.

Cet état de recherche requiert un état de disponibilité pour accueillir la diversité des questions et expériences du groupe exerce, pensé comme une ressource. Celui-ci est constitué des étudiants-artistes-chercheurs, de l’équipe pédagogique, des intervenants artistes et chercheurs invités.

Cet état de recherche s’adresse. Pièces, performances, mémoires, écrits, conférences, transmissions… sont autant de supports ou formats avec lesquels il s’expose en public. Il prédispose à penser la manière dont chaque étudiant-artiste-chercheur restitue et déploie la spécificité de sa recherche pendant deux ans.

Dans cette visée, deux journées de rencontres autour de la recherche-création seront organisées en novembre en partenariat avec le laboratoire de Recherche RIRRA21 de l’Université Paul Valéry. Elles inviteront à repenser les conditions propices à la recherche par l’art : comment penser la collaboration entre artistes, universités et lieux de création à même de produire un écosystème accompagnant la recherche-création, et son partage avec un large public ?

Dates surlignées : activités ouvertes au public

Archives

mai 2019

  • 9 au 11
    "d'à côté" de Christian Rizzo
  • 10 au 11
    "une maison" de Christian Rizzo
  • 15
    Le club de danse — Lluis Ayet
  • 21 au 22
    Publications M2 — Master exerce

    Présentation publique des travaux des étudiants en 2de année
    ICI—CCN → 19h [entrée libre]

    En savoir plus

  • 22 au 25
    "comme crâne, comme culte." de Christian Rizzo

    L’Empreinte - Scène nationale Brive / Tulle, Brive
    — dans le cadre de "Danse en mai 2019"

    En savoir plus

  • 30
    Performance master exerce : Alicja Czyczel et Emma Tricard

    Bouger le paysage, une balade du jeudi
    Lauconie à Cornil → 10h30 et 15h30 [entrée libre sur réservation]
    — dans le cadre de "Danse en mai 2019" un événement de L'Empreinte - Scène nationale Brive/Tulle

juin 2019

  • 5 juin au 5 juillet
    Exposition "Échauffement général" de Jocelyn Cottencin

    La chambre d'écho, ICI—CCN [entrée libre]
    → mercredis et jeudis de 14h à 18h / vendredis de 14h à 17h

    En savoir plus

  • 8 juin au 28 juillet
    Participation des étudiants à l'événement "100 artistes dans la ville - ZAT 2019"

    Organisé par le MOCO - Montpellier Contemporain
    En savoir plus

  • 11 au 12
    Publications M1 — Master exerce

    Présentation publique des travaux des étudiants en 1re année
    ICI—CCN → 19h [entrée libre]

    En savoir plus

  • 14 au 16
    "d'après une histoire vraie" de Christian Rizzo

    West Kowloon Cultural District, Hong-Kong (Chine)
    — dans le cadre de Le French May Arts Festival

    En savoir plus

  • 22 au 23
    "une maison" de Christian Rizzo

    Festival Montpellier Danse 2019, Montpellier
    — en co-accueil avec le Printemps des Comédiens

    En savoir plus

juillet 2019

  • 31 juillet au 3 août
    "d'après une histoire vraie" de Christian Rizzo

    Lycée Decourt, Paris
    — dans le cadre du Festival Paris l'été

    En savoir plus