Dates surlignées : activités ouvertes au public

avril 2017

  • 27 au 30
    Workshop — Body Weather avec Christine Quoiraud

    Théâtre la Vignette → 10h à 16h [danseurs professionnels et amateurs]

    En savoir plus

mai 2017

  • 2 au 5
    Pratique du matin/exerce avec Brigitte Chataignier

    ICI—CCN → 10h à 12h [danseurs professionnels]

    En savoir plus

  • 4 au 5
    "ad noctum" de Christian Rizzo

    Pôle Sud – Théâtre Hautepierre, Strasbourg

    En savoir plus

  • 9 mai au 31 juillet
    "TTT : tourcoing-taipei-tokyo (fom 1)" de Christian Rizzo et Iuan-Hau Chiang

    Shangai Minsheng Art Museum (Chine)
    — dans le cadre de l'exposition Listening to transparency (commissariat : Grame, Centre national de création musicale)

    En savoir plus

  • 11
    Le club de danse : I-Fang Lin

    ICI—CCN → 19h à 21h [tous publics]

  • 13
    Transmission de répertoire à partir de "ad noctum" de Christian Rizzo

    Nocturnes transpositions — Conservatoire de Montpellier / Julie Guibert et Christian Rizzo 
    Opéra Comédie → 15h et 19h [entrée libre]

    En savoir plus

  • 16
    Sujets — Soirée avec exerce : Caty Olive

    ICI—CCN → 18h à 21h [entrée libre]

  • 18
    "d'après une histoire vraie" de Christian Rizzo

    Théâtre Le Manège, Mons (Belgique)
    — dans le cadre de "Tout Mons danse"

    En savoir plus

  • 19
    "sakınan göze çop batar" de Christian Rizzo

    Théâtre Municipal de Bastia

    En savoir plus

  • 22 au 25
    Publications

    Présentation publique des travaux des étudiants de 2nde année du master exerce
    ICI—CCN → 19h [entrée libre]

    En savoir plus

  • 22
    "sakınan göze çop batar" de Christian Rizzo

    Espace Diamant, Ajaccio

    En savoir plus

juin 2017

  • 13
    Publications

    Présentation publique des travaux des étudiants en 1ère année du master exerce.
    ICI—CCN → 19h [entrée libre]

    En savoir plus

  • 13
    "d'après une histoire vraie" de Christian Rizzo

    Israel Festival, Jérusalem (Israël)

    En savoir plus

exerce 16-18

Âgés de 23 à 34 ans, ces étudiants ont engagé, au préalable à leur entrée à exerce, un parcours professionnel en tant qu’interprète/performer/chorégraphe. Comme toutes les promotions précédentes, elles se distinguent par leur dimension internationale.

Eve Chariatte 
— 29 ans (Suisse)

Eve Chariatte est danseuse et chorégraphe originaire du Jura Suisse. Après une année passée à Rudra Béjart à Lausanne, elle étudie en Autriche à la Salzburg Experimental Academy of Dance (SEAD) où elle obtient un BA Major in Dance en 2010. Sa recherche artistique actuelle s’articule autour de la notion de travail, de production, d’efficacité et questionne les formes de re-présentation. Inspirée par l’esprit DIY, elle s’investit notamment dans l’organisation de résidences pluridisciplinaires. Elle a présenté son travail à Tanzquartier studio Vienne, Dampfzentrale Bern, Arsenic Lausanne, Zeitraumexit Mannheim. Elle pratique également le shiatsu.


Judit Dömötör 
— 33 ans (Hongrie)

Après un master de psychologie et un diplôme de danse à l'Académie de Danse Contemporaine de Budapest (BCDA), j'ai mené une recherche chorégraphique financée par le Fonds National pour la Culture hongrois où je me suis mise en quête de mon propre language dansé, influencé par mon parcours en psychologie et mon expérience de la méditation Vipassana. J'y ai élaboré ma propre interprétation du multitasking, et j'ai également axé ma recherche sur les relations entre conscience et inconscient dans le mouvement. En parallèle, j'ai été résidente de l'association L1 pour la saison 2014-2015, lors de laquelle j'ai créé une pièce basée sur le concept d'ombre chez Karl Jung. Mes projets suivant ont été accompagnés par L1 et le groupe Katlan, dont je suis membre.


Laura Kirshenbaum 
— 30 ans (Israël)

Laura Kirshenbaum est née en 1986 à Milan et a grandi en Israël. Elle y a travaillé en tant que danseuse auprès de chorégraphes indépendants en parallèle de ses études en danse et en histoire de l’art en Israël. Elle est membre depuis deux ans du groupe de recherche performatif "Public Movement". Sa recherche actuelle investit la notion de contradiction.


Catarina Miranda 
— 34 ans (Portugal)

Catarina Miranda est une artiste travaillant avec des langages qui interceptent la danse, la scénographie et la lumière, approchant le corps comme un réservoir pour la transformation et la médiation des états hypnagogiques (relatifs à l’endormissement). Elle est diplômée en Arts visuels de l’école des Beaux-arts de Porto. Elle a présenté plusieurs pièces dans différents théâtres : REIPOSTO REIMORTO (Théâtre municipal de Porto, 2015), SHARK * THE CELESTIAL EMPORIUM OF BENEVOLENT KNOWLEDGE (PT15 – Espaço do Tempo, Dock11 à Berlin, Théâtre municipal de Porto, 2015), RAM MAN*QUIVER MADE OF FLESH (DanceBox au Japon, Théâtre municipal de Porto, MSBV à Porto, Dock11 à Berlin, Guimarães/European Capital of Culture 2012/14). Elle est membre du Collectif SOOPA (Porto).


Dimitrios Mytilinaios 
— 24 ans (Grèce)

Dimitrios Mytilianaios est né et a grandi à Athènes. Il a commencé à danser à l'âge de 16 ans et entre à 19 ans à l'école Nationale de danse d’Athènes dont il sort diplômé en 2015. Il a en parallèle suivi des études de physique et mathématiques appliquées à l'école Polytechnique Nationale d'Athènes. Une fois diplômé, il poursuit sa formation en danse au Conservatoire Royal d'Anvers tandis qu'il prend part à divers ateliers et élabore ses propres projets dans le cadre de résidences. Avec le soutien de la Fondation Onassis, il poursuit à partir d’octobre 2016 sa recherche chorégraphique à ICI—CCN, au sein du master exerce.