Biographie

Emmanuelle Huynh danseuse, chorégraphe et enseignante, a étudié la danse et la philosophie. Son travail explore la relation avec la littérature, la musique, la lumière, l’ikebana (art floral japonais) et l’architecture. Elle crée entre autres Mùa (1995), A Vida Enorme (2002), Cribles (2009), Shinbai, le Vol de l’âme (2009), TÔZAI !... (2014).

De 2004 à 2012, elle dirige le Centre national de danse contemporaine à Angers et y refonde l’Ecole en créant notamment la formation « Essais » qui dispense alors un « master danse, création, performance ».

En 2016, avec Jocelyn Cottencin, ils créent A taxi driver, an architect and the High Line, un portrait de la ville de New York à travers son architecture, ses espaces, ses habitants, composé de films portraits et d’une performance. Ils poursuivent leur collaboration et réaliseront des portrait(s) sensibles, filmés et dansés de la ville de Saint Nazaire, Nous venons de trop loin pour oublier qui nous sommes, (créé fin 2019) et de Sao Paulo au Brésil, Cruzamento, (création 2021).

Elle crée en novembre 2017 une pièce pour 4 danseurs Formation, d’après l’oeuvre autobiographique de Pierre Guyotat dans un dispositif plastique imaginé par Nicolas Floc’h.

Elle travaille actuellement sur un solo Nuée (création 2021) dont elle sera l’interprète.

Le travail d'Emmanuelle Huynh porté par la Plateforme Múa s’ancre dans une vision élargie de la danse, produisant des savoirs, des émotions qui modifient la vision que la société peut porter sur elle-même.

De 2014 à 2016, Emmanuelle Huynh est Maître-Assistant associée à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes. Elle intervient actuellement à l’ENSA Nantes-Mauritius.

Depuis septembre 2016, Emmanuelle Huynh est Cheffe d’Atelier danse, chorégraphie, performance aux Beaux-Arts de Paris.

Plus d'infos : https://www.ciemua.fr

Dates surlignées : activités ouvertes au public

Archives

août 2021

  • 30 août au 3 septembre
    Résidence — Volmir Cordeiro

    Résidence autour de la prochaine création EMBRASSONS-NOUS
    à La Vignette, scène conventionnée Université Paul-Valéry Montpellier 3