Spectacle — No hard feelings

Laura Kirshenbaum est une danseuse et chorégraphe Israélienne. Elle vit et travaille actuellement à Montpellier, en France. Laura est l’une des chorégraphes accompagnées entre 2019 et 2021 dans le cadre de Creative Crossroads, un programme commissionné par Life Long Burning. Elle travaille actuellement sur son nouveau projet long-terme, le H.A.N.D.

Elle collabore régulièrement avec Laurent Pichaud dans son projet ... En jumelle et a travaillé avec les chorégraphes Eve Chariatte, Catarina Miranda et Uri Shafir. En juin 2018, elle conclue ses études de chorégraphie et ses recherches dans le cadre du Master exerce à l’ICI—CCN Montpellier (2016-2018), sous la direction artistique de Christian Rizzo. Elle était une membre du groupe Israélien le Public Movement for research and performance. En Israël, elle a collaboré avec de nombreux chorégraphes locaux et a créé ses propres oeuvres avec l’artiste de performance Ma’ayan Mozes. En 2016 elle a reçu la bourse de danceWEB à Vienne.

— Artiste accompagnée par ICI—CCN dans le cadre du programme Creative Crossroads (2018-2020), Life Long Burning, financé par l’Union Européenne

▪ Mardi 9 novembre 2021 à 20h
▪ Mercredi 10 novembre 2021 à 19h15

— Spectacle co-accueilli avec La Vignette, scène conventionnée / Université Paul-Valéry Montpellier 3.

Dans le cadre de la Biennale des Arts de la Scène en Méditerranée initiée par le Théâtre des 13 vents CDN Montpellier.

© DR
© DR
1 / 4 — © DR
© DR
2 / 4 — © DR
© DR
3 / 4 — © DR
© DR
4 / 4 — © DR

NO HARD FEELINGS est la deuxième partie de H.A.N.D project, où tout peut arriver et où rien n’est gagné d’avance. Inspirée par le travail de la philosophe féministe Rosi Braidotti, Laura Kirshenbaum met en lumière la dynamique des corps et de l’identité jamais vraiment fixes ni fermés, mais plutôt hybridés, et dont le potentiel de changement et de transformation est infini.

Retour à la Genèse : Laura Kirshenbaum se joue des représentations archétypales en faisant appel aux avatars d’Ève et à ses métamorphoses au fil des siècles. Avec humour et ironie, elle célèbre et danse devenirs et histoires plurielles : autant sorcière que prostituée, serpent, oiseau et fantôme, tout glisse, tout est explosif.

Puissante et joueuse, c’est dans la rencontre avec le corps que les images se disloquent et révèlent leur instabilité.

Les faits deviennent fiction. Les fissures prolifèrent.

Avec défi et imagination, ici la pomme se croque à pleines dents !

Distribution et mentions

Scénographie, lumières, costumes : Anat Bosak | Musique : Konstantinos Rizos et Paola Stella Minni | Regard extérieur : Myrto Katsiki, Nitsan Margaliot | Captation et montage vidéo : Geoffrey Badel | Production : Lucille Belland

Dates surlignées : activités ouvertes au public

Archives

mai 2022

juin 2022