Christine Masduraud

→ En attente d'ouverture
→ Nouvelles dates communiquées à partir du 8 janvier 2021.
— Merci de votre compréhension —

Du mercredi 6 janvier 2021 au vendredi 5 février 2021

[entrée libre] — La chambre d'écho

Vernissage de l'exposition : Mercredi 6 janvier 2021 à 18h30
(sous réserve des mesures sanitaires)

Jours et heures d'ouverture : mercredis et jeudis de 14h à 18h / vendredis de 14h à 17h

Ouvertures exceptionnelles : les expositions sont ouvertes 1h avant tous les rendez-vous publics de la saison

Renseignements : 04 67 60 06 70 / accueil@ici-ccn.com
Du lundi au jeudi de 10h à 13h et de 14h à 18h / Le vendredi de 10h à 13h et de 14h à 17h

Artiste plasticienne, mais aussi psychanalyste et psychothérapeute, Christine Masduraud travaille à la couture de l’inconscient en s’appropriant un savoir ancestral devenu art : la broderie. Initiée durant l’enfance par sa grand-mère, elle découvre à l’âge adulte les techniques de la broderie artistique aux côtés de Nicolas Jover.

Sa pratique, tout en renouant avec les fils du fonctionnement psychique, s’inscrit sur une variété de supports inattendus. Comme en écho aux œuvres de Ghada Amer, Annette Messager ou encore Louise Bourgeois, ses créations prélèvent leur matière dans la trame d’un destin singulier.

© Alois Aurelle
© Alois Aurelle
1 / 1 — © Alois Aurelle

Baltimore au lever du jour — Création 2020-2021

« L’inconscient est structuré comme un langage ». Prononcée lors d’une conférence de 1966, la célèbre phrase de Lacan provoque chez Christine Masduraud le désir de trouver une forme dépliant ce concept. Mais comment représenter une pensée qui échappe à notre vigilance ? Quels sont les agencements susceptibles de restituer les intermittences du sujet ? D’abord, en suivant l’intuition géniale de Lacan, qui affirmait que « la meilleure image pour résumer l’inconscient c’est Baltimore au lever du jour ». Ensuite en fixant, au fil et à l’aiguille, les fragments de rêves délicatement récoltés. Une forêt de traversins, de tais et d’oreillers suspendus les accueille. Entre battement et scintillement, une lumière éclaire le dispositif à la faveur d’un rythme morcelé, comme soustrait à la rumeur du monde.

Distribution et mentions

Coproduction : ICI — centre chorégraphique national Montpellier - Occitanie / Direction Christian Rizzo

Dates surlignées : activités ouvertes au public

Archives

juin 2021

juillet 2021

août 2021

  • 30 août au 3 septembre
    Résidence — Volmir Cordeiro

    Résidence autour de la prochaine création EMBRASSONS-NOUS
    à La Vignette, scène conventionnée Université Paul-Valéry Montpellier 3

    En savoir plus