Journées européennes du patrimoine (annulé)

Dates et horaires

ANNULÉ

Samedi 19 septembre 2020
3 rdv : 14h, 15h et 16h

— Dimanche 20 septembre 2020
3 rdv : 14h, 15h et 16h

→ à ICI—CCN
entrée libre sur réservation

04 67 60 06 79 / billetterie@ici-ccn.com
→ attention : nombre de places limité / seulement les réservations confirmées par email ou par téléphone sont valables

Rencontres Fortuites

La Rmn-Grand Palais s’associe au projet d’été culturel porté par le Ministère de la Culture en organisant de juillet à novembre 2020 « Les rencontres fortuites » dans des bibliothèques et médiathèques des 18 régions de France. (Commissariat : Pierre Giner)

Avec le soutien du Ministère de la Culture dans le cadre de l’Eté apprenant et culturel.

Propositions de Clarissa Baumann, de Lisanne Goodhue et de Daniel Lühmann – master  exerce  ICI—Centre chorégraphique national de Montpellier / Occitanie dans le cadre des "Rencontres Fortuites".

Trois étudiants sortants du master exerce « études chorégraphiques » d’ICI—Centre chorégraphique national de Montpellier, proposent une visite « en danseur » des matériaux constitutifs de leur écrit, objet du mémoire de fin d’études. Celui-ci, conçu comme un écrit d’artiste, est composé de textes, de dessins, de cartographies, d’images, qui à l’occasion de ces Rencontres Fortuites, sont déployés dans l’espace d’une bibliothèque.

La visite « en danseur » invite alors le spectateur, par le geste et par l’oralité, à parcourir cette documentation de telle façon que puisse se partager sensiblement et sur une autre scène – celle de la bibliothèque - le travail de la danse.

Initié en 2011 en partenariat avec l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, le master exerce est depuis 2013 l’unique formation de niveau master en France accompagnant des artistes - chorégraphes, performers - auteurs de leur projet et recherche en danse.

© Marc Coudrais
© Marc Coudrais

Lisanne Goodhue

Pour rencontres fortuites, Lisanne Goodhue suggère un accès à sa recherche artistique sous forme d’installation visuelle protéiforme dans laquelle l’action de lire est comprise comme un procédé impliquant le corps du lecteur. Elle propose le mot, ou la phrase comme un contenu aux bordures malléables, que l’on peut ouvrir, fermer, transgresser, etc. Décomposé en lettres ou en mots qui se déploient à l’intérieur d’une installation faite d’objets divers (corde, filtres, gélatines, vitre, collier, photographies), le public est amené à s’approcher, s’éloigner, contourner l’installation pour constituer le mot proposé. 

Lisanne pratiquera aussi une réorganisation ponctuelle des objets constituant l’installation. Par cette réorganisation, elle propose différents dialogues et interactions sensibles entre objets et écriture. Mettant en relation différents détails et spécificités des objets mis en scène, elle révèle l’aspect tantôt émotif, autobiographique, abstrait, ou plastique de l’installation.

Lisanne Goodhue est une artiste en danse québécoise basée en France. Formée en danse et en art visuel à Montréal (Canada), elle cumule depuis 2010 une expérience professionnelle en tant que danseuse, chorégraphe et enseignante en Europe, au Canada et en Asie. Sa recherche chorégraphique circule entre le champ des arts visuels et de la danse, et s’intéresse aux variations et écarts entre les processus de création et contextes de performance entre les deux médiums.

© Marc Coudrais
© Marc Coudrais

Daniel Lühmann

Horror vacui est un projet à la fois performatif et éditorial qui tourne autour du vide que l'écriture n'arrive pas à combler et de celui d'une élaboration en mots que le mouvement peine à cerner. Ces « lacunes » sont mises en jeu à travers l'écriture sur le corps et l'articulation de la voix en simultané.

Contigu à cet ensemble de textes et en écho à la performance, un corps de références assume littéralement le contour du corps de son auteur avec un rassemblement de citations qui nourrissent le travail, accompagné aussi d’un travail visuel qui donne à voir l’évolution de cette écriture sur le corps-page.

Daniel Lühmann (Brésil, 1987) navigue entre la danse, l'écriture et la traduction littéraire, et vit actuellement en France. Diplômé en Lettres, il pratique la danse de façon autonome avant d’intégrer la première édition du PACAP de Forum Dança (Lisbonne), et ensuite la promotion 2018-20 du master exerce (Montpellier). Sa recherche porte sur la chorégraphie en espace public, l’improvisation, l’économie d’éléments et les interactions possibles entre la parole et le mouvement, ayant comme contexte majeur des syndromes qualifiés par des noms de villes.

© Marc Coudrais
© Marc Coudrais

Clarissa Baumann

Planning Prévisionnel Printemps est un projet éditorial explorant les multiples couches de lecture à l'intérieur d'un enchaînement visuel, rythmique et textuel entre archives, dessins, fragments et notes personnelles qui composent une cartographie affective. La réalisation de cet objet s'inscrit dans un geste performatif, comprenant la disposition et le réarrangement d'objets dans l'espace, le passage du temps, l'imprégnation d'une image dans le corps, les traces d'une action encore visibles dans une chambre, la résonance d'une présence dans l’espace. Réalisée dans le cadre du master exerce du Centre Chorégraphique National de Montpellier, le livre devient une matrice pour explorer les déploiements possibles entre l'objet éditorial, l'installation et la performance. 

Lien pour accéder à la version numérique du livre : 

https://drive.google.com/file/...

Nourrie par une formation à l’École de Dessin Industriel de Rio de Janeiro et aux Beaux-Arts de Paris, la pratique de Clarissa Baumann traverse de multiples disciplines (chorégraphie, son, poésie, langage) en créant des dialogues entre le corps, l'architecture et la mémoire. Sa recherche enquête les fissures poétiques, phonétiques, fictives et culturelles immiscées dans les gestes presque invisibles du quotidien. Elle participe actuellement au programme de master exerce (2018-2020) d’ICI—Centre Chorégraphique National de Montpellier.

Autres dates en Occitanie

Dates surlignées : activités ouvertes au public

Archives

juin 2021

juillet 2021

août 2021

  • 30 août au 3 septembre
    Résidence — Volmir Cordeiro

    Résidence autour de la prochaine création EMBRASSONS-NOUS
    à La Vignette, scène conventionnée Université Paul-Valéry Montpellier 3

    En savoir plus