ACCN

ICI—CCN est membre de l'Association des Centres Chorégraphiques Nationaux (ACCN) https://accn.fr

logo accn

— ASSOCIATION DES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

L'Association des Centres Chorégraphiques Nationaux a été créée en 1995 à Caen, une petite quinzaine d'années après l'apparition des premiers CCN.

L'ACCN a pour objectif d'organiser des échanges et débats entre les équipes des Centres chorégraphiques nationaux, autour des missions qui leur sont confiées par l'Etat et les collectivités territoriales : création, diffusion, accueils et résidences de compagnies, développement chorégraphique, formation, mémoire, et parfois programmation. Ces réflexions sont mises en perspectives avec le champ des politiques publiques en faveur du spectacle vivant, et nourrissent des dialogues avec un grand nombre d'acteurs de la vie culturelle et artistique.

L'ACCN constitue également une plateforme de circulation d'informations (notamment techniques), à l'usage de ses adhérents comme à celui de partenaires publics, telle la Direction Générale de la Création Artistique (DGCA) / ministère de la Culture et de la Communication.

Enfin, l'ACCN a pour but de faire entendre collectivement les points de vue et positionnements des chorégraphes-directeurs. L'ACCN fonctionne grâce aux cotisations de ses membres, et au soutien financier du ministère de la Culture et de la Communication / Direction Générale de la Création Artistique. 

ACCN / Dates clefs : 
> 1995 : création de l'association à Caen 
> 2005 : publication de L'Art en présence (direction de rédaction Dominique Orvoine) 
> 2008 : création d'un poste permanent de coordination / secrétariat général

L'ACCN rassemble aujourd'hui l'ensemble des 19 Centres chorégraphiques nationaux. Le bureau de l'association est élu pour une année par les membres, au cours de l'Assemblée Générale annuelle. L'ACCN organise très régulièrement des réunions à Paris et en région.


Charte égalité femmes-hommes

Réunis en assemblée générale le 11 juillet 2023, les membres de l’ACCN se sont accordés à traduire concrètement les préconisations du rapport "égalité femmes-hommes dans les directions des CCN" (disponible sur le site de l'ACCN) en une charte de l’égalité femmes-hommes. 
Les différents axes de cette charte ne se limitent pas à atteindre une stricte égalité entre les femmes et les hommes. Par ce texte, les CCN assument publiquement une « parité réparatrice » et ainsi, qu’un déséquilibre entre les femmes et les hommes puisse exister au bénéfice des femmes.

Chaque membre s’engage à respecter cette charte et invite l’ensemble de ses partenaires à en faire un outil à l’échelle du secteur chorégraphique.

 

→ L'étude est disponible en téléchargement : ICI

→ Charte égalité femmes-hommes : ICI